BD et numérique...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BD et numérique...

Message par [MC] le Dim 27 Juil - 19:08

Allez hop, j'ouvre le débat sur un truc qui me pose vraiment question... D'autant que lorsqu'il a fallu réfléchir à ce que pourrait être Case Libre, cela a été un des premiers sujet de discussion:
L’avènement du numérique et son impact sur la BD.

Bon, j'ai un point de vue sur la question, mais peut être que d'autres ont des choses à nuancer, ajouter, c'est pour ça que j'ouvre ce topic.

Parmi les discours que j'ai récemment entendu, il en est un qui me fait un peu flipper:
"La mort de l'édition BD papier n'est qu'une question de temps, bientôt, ce sera tout numérique."

Alors déjà, moi j'y crois pas trop... Mais je me demande si c'est pas juste parce que je suis un vieux con.
En même temps, ça me semble clair que le numérique est un enjeu pour la BD... Mais je pense aussi qu'il faut bien distinguer deux choses: la production et la diffusion.

Actuellement, la BD numérique c'est surtout une question de diffusion. Ca revient à du scan de planches qu'on balance sur tablette et merci au revoir, on est tout content de dire qu'on fait de la BD numérique...
Mais si c'est juste ça, je trouve que c'est du flan. C'est du flan parce que ça appauvrit la BD.
Alors pourquoi ça l'appauvrit ?
La BD quand elle est "fabriquée" est essentiellement conçue pour être lu en plusieurs planches. Et même en double page.
Avec la multitude de supports de lecture numérique, cette expérience de lecture devient un truc carrément aléatoire.
Pour moi, la BD (en tout cas celle que je fais -ou plutôt la seule que je sais faire - d'où mon flippage) c'est des planches composées, avec une cohérence graphique, une organisation du plus grand (la double page) au plus petit (la case)... Et ce genre de BD, ben ça se lit sur du papier A4, vautré dans un canapé.
Si on transpose ça au numérique, au mieux on a du planche par planche, mais des fois c'est tout petit (ouais on peut zoomer, mais du coup, c'est pas pareil) et au pire du case par case (ça, je le dis carrément, c'est le mal)...

Donc pour moi, premier point: la BD telle qu'on la conçoit généralement n'est pas adaptée au numérique.
Ajoutons à cela les conditions de rémunération des auteurs qui publient sous format numérique: déjà que c'est pas bien glorieux sur papier, le simple fait de passer au numérique semble permettre tous les abus et propulse l'auteur dans une logique encore plus libérale que ne peut l'être l'édition papier (et franchement, c'était déjà dur à imaginer)

Du coup, ça m'amène à mon deuxième point:
Pour moi, la BD numérique, c'est aux auteurs de s'en saisir, parce que c'est eux qui vont la faire.
Si on laisse de côté toute la dimension économique (qui est complexe) ou le fait que ce soit dans l'air du temps et qu'il faut se mettre à la page, je dirai qu'on ne pourra parler de BD numérique que lorsque qu'on aura massivement des production pour le numérique...
Et je veux pas dire juste faire joujou avec photoshop pour faire ses planches (c'est ce que je fais et j'estime pas faire de la BD numérique.)
Actuellement, je trouve qu'on n'a aucune forme classique de BD numérique.
Le seul truc qui s'est, semble-t-il généralisé, c'est le format BD type "note de blog", à faire défiler verticalement avec une grande case par étage... C'est bien, mais formellement, c'est pauvre (j'ai rien contre ce format, mais faut avouer que ça permet pas grand chose)
On peut citer d'autres expériences, comme le Turbomédia qui se rapproche de ce que pourrait être une vraie BD numérique, faite par et pour le numérique. A noter cependant qu'on est sur une proposition qui se rapproche presque plus de l'animation que de la BD...
Du coup, j'en profite, quelqu'un m'a fait découvrir récemment ceci:
http://imgur.com/a/Y6RPs
Cette proposition me semble aussi faire partie de ce que peut être une BD numérique, une vraie.

Bref, j'arrête là, mais pour résumer mon propos sur la question c'est que la BD numérique c'est d'abord une question de production et non de diffusion...
L'enjeu actuel, pour les auteurs, c'est de ne pas laisser l'amalgame se faire par les diffuseurs.

Bon, j'ai un peu livré mes impressions en vrac, je peux affiner certaines choses, mais déjà, quelle est votre opinion sur la BD numérique ?
avatar
[MC]
Admin

Messages : 598
Date d'inscription : 28/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://mc-bd.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par Flopom' le Dim 27 Juil - 20:53

Déjà, je pense que les deux supports peuvent se compléter mais le papier de va pas disparaître tout de suite. C'est comme la pub (je prend un exemple que je connais bien), certains pensent que le support print (affiches, catalogues, etc...) va disparaître au profit du tout numérique.

Alors comment peuvent-ils se compléter ? c'est à l'auteur de le prévoir.
- l'histoire pourrait être complétée avec une version numérique adaptée à l'écran (et non pas un copié collé comme tu l'a précisé)
- des interactions avec le numérique pourraient être créées (une sorte de réalité augmentée qui te donnerai du contenu ou des éléments supplémentaires à l'histoire)
etc...

Après, si c'est une BD "tout numérique", il va falloir innover question format car, comme tu le disait, à part le "case par case" auquel je ne croche pas, il n'y a pas grand chose qui change avec le format papier question mise en page.

Mais sinon je pense que les gens aiment de temps en temps se détacher de l'écran. Le format papier, c'est l'odeur du livre neuf, de l'encre, le papier plus ou moins épais, et un objet que tu peux faire dédicacer.

Et là justement, on parle d'objet, de quelque-chose de matériel. Acheter une BD et ne pas l'avoir entre les mains, c'est comme si on avait acheté du vide. D'autant que dans ce cas, c'est comme avec la musique et les films, c'est téléchargable et donc "piratable". Et puis si le papier n'avait pas d'avenir, les librairies (enfin les groupes type FNAC, E.Leclerc...) n'auraient pas agrandis leurs rayons (perso par chez moi c'est ce qui s'est passé).

Donc pour résumer, je pense que le papier est un format qui à fait ses preuves et qui à réussi à traverser toutes les époques. Même s'il est possible que l'activité soit diminuée, elle ne va pas pour autan disparaître. C'est aux auteurs d'imaginer, de décider une variante numérique. Et pour rappel, la BD serait l'un des secteurs qui ne connait pas la crise selon les médias (je ne sait pas si dans les faits c'est vrai...)

Donc voilà, ce que je dis est peut-être tout à fait faux, mais j'aurais dis ce que j'en pense. N'oublions pas que nous créons notre propre avenir Wink
avatar
Flopom'

Messages : 102
Date d'inscription : 13/07/2014
Age : 23
Localisation : Rouen, Haute-Normandie

Voir le profil de l'utilisateur http://flopom.wix.com/leblog

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par Anton le Dim 27 Juil - 21:59

Je pense que ça peut marcher mais :
- D'une génération à l'autre, l'approche n'est pas la même
- Comment rendre le système rentable
- Sortir de l'écueil que le numérique = diffuser moins cher des albums mais apporter une vraie offre

Anton

Messages : 69
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdencre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par Anton le Dim 27 Juil - 22:00

Et pour info, la BD ne connaît pas la crise... sauf pour ses auteurs.

Anton

Messages : 69
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://www.bdencre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par -chris- le Dim 27 Juil - 23:03

Je pense que la BD numérique est de toute façon actuellement très très loin de venir remplacer totalement la version papier. La raison en est simple et elle dépasse les simples instincts conservateurs (que je partage en partie) : c'est qu'un album, en plus d'être un objet de détente, est avant tout un objet de collection. On aime compléter nos séries et pouvoir nous y replonger presque par hasard en parcourant les reliures alignées dans nos bibliothèques. Nos versions papiers ne sont pas près de disparaître du marché, et ce pour encore au moins quelques décennies à mon avis.

Je partage totalement les considérations esthétiques que tu établis, MC, notamment au sujet de la double page. Un ami a lu sur tablette l'intégralité de l'excellente série "Sillage", de Morvan et Buchet. Je trouve cela extrêmement dommage, puisqu'il s'agit justement d'une série qui mise à fond sur les jeux de réponses ou d'unité entre les pages. Après, je ne pense pas qu'en termes concrets et économiques, ces considérations puissent avoir une importance majeure dans le "combat" entre numérique et papier. Le lecteur moyen s'en accommode très bien, puisqu'il lui manque généralement le regard critique qui permet de décrypter les qualités d'un album. Il ne se rend donc pas forcément compte de ce qu'il perd et se contente alors des qualités restantes... D'autant que notre époque tend à effacer la lente délectation de nos objets de loisirs. Dans un autre domaine, je connais des gens qui regardent leurs séries télévisées en vitesse accélérée x 1.5, histoire de se faire un épisode en trente minutes au lieu de quarante-cinq (et en plus, ça marche, avec les sous-titres on arrive à suivre, j'ai vérifié)...

Pour ce qui est de la lecture case par case, n'en parlons même pas, c'est une véritable horreur.

Le lien que tu donnes est intéressant, et je suis tout à fait d'accord avec toi, il serait bien mieux de voir apparaître de véritables œuvres conçues pour le numérique.

Flopom' a écrit:
- des interactions avec le numérique pourraient être créées (une sorte de réalité augmentée qui te donnerai du contenu ou des éléments supplémentaires à l'histoire)
etc...Wink
La série "Thorgal" s'est dotée d'une application smartphone avec je crois des contenus supplémentaires, est-ce-que quelqu'un a vu ce que ça donnait ?

Il y avait déjà eu le projet BDVD, pour un résultat pas terrible mais l'idée était amusante...

avatar
-chris-

Messages : 93
Date d'inscription : 23/07/2014
Age : 24
Localisation : Genève

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par [MC] le Lun 28 Juil - 16:08

Il y a plein de truc un peu "trans-média" qui ont été tenté en BD...
Un album de Bilal (je sais plus si c'est "Le Sommeil du Monstre" ou le dernier de la trilogie Nikopol) avait une B.O., une compilation de musiques sur CD (pas mal de bons titres dessus, d'ailleurs)
Et plus récemment, un album de Marc-Antoine Mathieu, "3 Secondes" qui était dispo en version numérique avec l'achat de la version papier...

Tout ça c'est sympa, mais c'est plus des tentatives qu'autre chose...
Personnellement, j'ai l'impression que le modèle économique ne pourra se former que lorsqu'une forme de "classicisme" sera fondé pour ce qu'on pourra appeler la "BD Numérique"...

Mais honnêtement, je me demande même si l'invention d'une BD numérique serait pertinent.
Ce serait peut être un truc entre le film d'animation, le jeu vidéo, enfin plein de trucs qui ont déjà des formes "classiques"... Je vois mal ce que la BD pourrait apporter de plus.
avatar
[MC]
Admin

Messages : 598
Date d'inscription : 28/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://mc-bd.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par Da le Lun 28 Juil - 17:45

Hello tous !

La BD Numérique, vaste sujet.
Je pense, MC, que tu as bien cerné les différents sujets.

La BD Numérique, effectivement, est différente de la BD Numérisée (le scan de planches, je veux dire).
J'apprécie ton discours qui se rapproche beaucoup de celui de Vehlmann, Balak ou Malec, et d'autres qui défendent la BD Numérique comme étant une BD bien différente de la BD Numérisée.
La BD Numérique ma paraît plus une BD en plein développement.
Si sa forme la plus répandue, au début, fut le scrolling vertical (et le lien que tu donnes, bien que fort beau et intéressant - je n'ai lu que le premier épisode, pour vite revenir partager mon avis sur ce sujet ici) n'est qu'une utilisation de ce scrolling vertical.
Faut quand même se rappeler que cette technique a presque dix ans, et que si elle a servi pour les notes de blog, elle a d'abord servi pour des BD comme Fisheye Pro !
Effectivement, le Turbomédia ouvre une autre porte, qui (je parle pas technique mais forme) se rapproche plus de l'écran où le lecteur fait défiler l'action.
Il y a eu les Motion Comics, où la BD était pensé en case séparées puis assemblées pour une lecture sur écran, intégrant quelques sons ou musique d'ambiance.
Et puis, il y a l'intégration des gifs, qui apportent cette touche animée.
Et des tas de recherches comme l'homme sans tête, dont je ne retrouve jamais le titre exact ou le lien.
En fait, la BD numérique n'a pas de définition, c'est un énorme champ en jachère où les gens essayent des choses, où certains viennent expliquer que non, ça c'est plus de la BD, mais ceci, ça en est encore.
Je pense que le modèle de BD Numérique (en terme de création) n'existe pas, et qu'il y a juste différentes technique, dont certaines n'ont pas encore été découvertes.
Pour moi, la BD Numérique est un tout. Et je trouve qu'un scrolling vertical ou horizontal, comme le scrollon, bien pensé, peuvent permettre une BD différente.
Je crains que ce ne soit qu'à très long terme qu'un modèle de BD numérique se définisse. Mais sur quoi se basera-t-il si ce n'est pas sur la forme ?

Pour le point du prétendu combat entre numérique et papier, à mon avis, le papier a une très belle vie devant soi. D'autant plus que tous les essais numériques viables ont fini par faire une alliance avec le papier.
Professeur Cyclope (seule structure, il me semble, qui rémunère ces auteurs numériques, mais j'y reviens après), la Revue Dessinée, Les Autres Gens, tous ont travaillé de concert avec le papier (je ne vois pas d'exception encore d'actualité).
Je pense qu'ils ont compris que sachant que la BD Numérique représente grosso modo 1% des lecteurs, c'est vain d'opposer le numérique et le papier.
Aujourd'hui, la musique est diffusée numériquement, mais elle est toujours créée en (home ou pas) studio, et les concerts sont toujours d'actualité. Je sais pas si c'est une bonne comparaison.
A mon avis, les deux types de BD, numériques et papier, ne doivent pas s'opposer mais se positionner en complément l'un de l'autre. Comment ? Euh, à creuser...

Pour le point de la diffusion, il y a une vraie absence de modèle économique ! La BD Numérique, diffusée numériquement, comment la rentabiliser pour l'auteur et le diffuseur ? et effectivement, comment trouver un modèle ?
vu que le modèle et la définition même de cette BD n'est pas claire, il est compliqué de trouver des modèles de business. Chaque a sa manière. Prof Cyclope a un accord avec ARTE, fait des boulots à côté pour entrer des sous, a maintenant un deal avec Casterman et fonctionne à l'abonnement mais, je le répète, rémunère ses auteurs (là aussi c'est compliqué. comme on ne parle plus de planches, comment définir une unité de production Tiens, c'est tant d'euros l'écran ? la case ? le scroll de deux minutes ? Complexe...).
Mauvais Esprit n'a pas tenu le coup et a dû fermer ses portes.
Boulet fait de temps en temps des vraies recherches numériques, mais ça ne lui rentre pas d'argent en plus.
Et puis, si je dois être payé pour le travail de création d'une BD numérique, comment convaincre l'internaute, habitué du tout pirate, ou tout open source, ou tout gratuit, d'investir de l'argent pour un support dématérialisé. FAut-il faire des BD, comme les chansons, découpées à 0,99 euros le chapitre ? Et espérer en vendre mille pour que ce soit rentable pour l'auteur.
C'est un peu la formule des livres numériques, écrits pour des plate-forme de diffusion web et vendus par chapitre. L'auteur s'y retrouve-t-il ? Je ne sais pas.

Moi, je pense que c'est génial d'avoir essayé de lancer la BD numérique, et que si aujourd'hui, je ne sais quelle forme elle prendra dans un an, je suis super heureux que ça existe et que cela se développe. Quitta à publier sur le web, je préfère, pour ma part, en tant qu'auteur, faire ce choix-là. (une décision qui m'a travaillé longtemps).
Cette BD sera-t-elle une forme hybride entre différents médias déjà existants, comme le souligne MC, ou quelque chose d'autre ?
De la même manière qu'il existe maintenant des Twitt-fictions, ou encore des bandits manchots de BD, il y a plein de recherches en cours, qui nous réservent de belles surprises, tant qu'on sait garder l'esprit ouvert.

La BD Numérique, en cohésion avec le papier, et qui rémunère décemment auteur et diffuseur, moi, je dis oui.
La BD Numérisée, moi, je dis bof. Comme le disait Chris, je vois aussi l'album papier comme un objet de valeur.
D'ailleurs, nous sommes un des rares pays à avoir de si belles éditions, ni les Us, ni le Japon ne font ce que nous faisons. Même en Belgique, ils ont des albums cheaps qui coûtent peu cher, en souple. (j'ai découvert cela hier)

Bon, je papote, je papote, et je monopolise le crachoir. J'arrête là.

Vive la BD Numérique, mais pas à n'importe quelles conditions.
Da,
:^)
avatar
Da

Messages : 147
Date d'inscription : 16/07/2014
Age : 45
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://zeda.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par Jicé le Mar 29 Juil - 15:39

-chris- a écrit:D'autant que notre époque tend à effacer la lente délectation de nos objets de loisirs. Dans un autre domaine, je connais des gens qui regardent leurs séries télévisées en vitesse accélérée x 1.5, histoire de se faire un épisode en trente minutes au lieu de quarante-cinq (et en plus, ça marche, avec les sous-titres on arrive à suivre, j'ai vérifié)...

Je trouve que ça résume parfaitement "la dérive" actuelle de consommer du contenu comme des porcs. Que ce soit BD, musique, série ou cinéma, ou même de la bouffe tiens, il y a des gens qui attacheront toujours de l'importance à la qualité du contenu et du contenant. Donc non, pour moi, le numérique ne fera pas disparaître la BD papier.

Jicé

Messages : 10
Date d'inscription : 01/07/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par Da le Mar 29 Juil - 22:24

J'avoue que ça m'est arrivé de regarder en accéléré pour des commentaires audio.
Genre, le quatrième commentaire audio de la version longue du seigneur des anneaux. Avec le gars qui parle touts les cinq minutes pour dire deux phrases. Bon, j'exagère un peu.

Le numérique doit se développer en complément de la BD papier et pas en opposition.
JE me répète, mais là ,c'est la version courte ! :^))
avatar
Da

Messages : 147
Date d'inscription : 16/07/2014
Age : 45
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://zeda.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par [MC] le Jeu 30 Avr - 12:42

Voilà sans doute le truc le plus convaincant que j'aie pu voir en terme de BD numérique (on peut cliquer un peu partout, dans les cases etc...)
http://nonstopbar.com/
avatar
[MC]
Admin

Messages : 598
Date d'inscription : 28/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://mc-bd.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par Invité le Jeu 30 Avr - 13:37

Pas convaincu... je suis plus intrigué par l'interaction que par l'histoire...

Et je ne vois pas trop la différence avec ce qui a été déjà produit... excepté le style graphique bien sur !

Mais il y a tous les défauts que tu as précédemment cités

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par [MC] le Jeu 30 Avr - 20:25

Ha ben, la "page" avec la machine et la bouteille est juste géniale, je sais pas ce qu'il te faut ^^ (la première fois je l'ai pas comprise, ça commence comme un puzzle, et après, tu cliques sur les boutons...)

En plus, ça recoupe à mort le discours du mec de la vidéo que tu avais partagé, avec son histoire d'écran dessiné.

Autant les exemples qu'il avait montré ne m'avaient pas convaincu, autant ici, si on considère cette BD comme un "écran dessiné", je suis nettement plus client.
avatar
[MC]
Admin

Messages : 598
Date d'inscription : 28/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://mc-bd.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BD et numérique...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum